Salon International de l’Habitat 2016 en direct et en images

Openflex
Openflex
Openflex
Openflex

Le Salon International de l’Habitat 2016 se déroule actuellement à la zone expo Forello de Tanjombato, jusqu’au 23 octobre. Sous l’immense charpente signée Hazovato, les grandes industries de construction ont installé leurs stands pour quelques jours. A côté de tous ceux qui travaillent dans le secteur de la maison : quincaillerie, décoration,… Une opportunité économique, des rencontres, des échanges et des nouveautés.

Le Salon International de l’Habitat 2016 en images



« Une plus grande proximité avec les clients »



C’est bien sûr l’un des avantages principaux pour les entreprises présentes lors de ce salon. Pendant 4 jours, dont un weekend, elles espèrent obtenir de nouveaux contrats, et rencontrer le plus grand nombre de prospects. Comment faire pour atteindre cet objectif ? Un beau stand, qui attire le regard. Et de belles hôtesses qui accostent les potentiels clients. Pour ces dernières, souvent étudiantes, c’est un petit job d’appoint, un emploi nécessaire. Comme pour Henisoa, 19 ans, en licence de droit au CNTEMAD. Après une formation de quelques heures, elle est capable de proposer une présentation détaillée du stand pour lequel elle travaille. Elle fait le « travail d’approche« , et passe ensuite à son supérieur. Avec l’espoir d’une vente, et donc d’une commission.

Stand Mobalpa au Salon International de l'Habitat 2016
Stand Mobalpa

Toutes les entreprises et industries présentes sont là pour mettre en avant quelque chose. Et, comme nous le dit la responsable du stand de Mobalpa, un habitué des salons, pour avoir « une plus grande proximité avec les clients« . Une marque déjà installée et connue, de nouveaux produits, ou bien une enseigne, qui débute. Certaines prennent l’occasion de ce Salon de l’Industrie 2016 pour brader leurs produits, et attirer les clients par des promotions. S’il faut vendre à tout prix, c’est que la présence au salon représente un investissement, en personnel comme en location de stand. Ce qui n’est pas un problème pour les grandes entreprises. Au contraire des plus modestes.

Des secteurs variés autour de l’habitat



Tous les secteurs qui touchent de près ou de loin à l’habitat et à la maison sont représentés lors de ce Salon International de l’Habitat 2016. Des multinationales jusqu’aux industries locales.

Avec, en entrant, l’énorme stand du leader mondial de la construction des routes, Colas. A travers ses engins, écrans plats et tactiles, il montre son hégémonie, et la place importante qu’il tient dans le pays. Colas inaugure en fait toutes les sociétés de construction (Filatex,…) qui, avec les quincailleries, sont fortement présentes dans ce salon.

Colas Madagascar au Salon International de l'Habitat 2016
Colas Madagascar

BTP et matériel de construction, par Build, le nouveau magasin d’Ambohimanarina, ainsi que Someca, représentant de Stihl, Oshwal Trade, Manorina… On trouvera surtout du matériel de chantier et de bricolage.

Du côté de la décoration maison et de son aménagement, des meubles (Habitat), de la peinture (Mauvilac), des canapés et des armoires,… Bref, tout ce qui concerne l’intérieur de l’habitat, mais aussi l’extérieur. Avec les piscines d’Aquamarine, les panneaux solaires de Solarland, des fenêtres et vitres (Socavitre), des solutions de plastique (Makiplast), etc.

Des partenariats entre entreprises

Certains sont des habitués du salon, et entretiennent des partenariats avec d’autres entreprises. C’est le cas du célèbre fabricant de matelas Vitafoam. « Vitafoam est présent sur le salon depuis le début« , nous explique Mme Nadia, la responsable boutique. C’est-à-dire depuis 30 ans. Pour cette année, « 10 personnes travaillent sur notre stand en permanence, en partenariat avec EPEDA« . Le but ? « Toucher les complexes hôteliers« . Mais avant de s’installer sur le salon, le fabricant et vendeur est déjà certain de faire des affaires. « Nous avons un partenariat avec Hazovato, un échange de services » : l’un fournit les meubles, l’autre les matelas. C’est l’une des raisons de sa présence à la zone Forello. Sans compter les liens commerciaux qui vont peut-être se nouer. Un bon point pour les organisateurs : « le salon s’est amélioré par rapport à l’année dernière, les participants semblent plus nombreux« , continue Mme Nadia.

Impossible cependant de faire un bilan pour l’instant. Ni même d’avancer un regard anticipé. Nous ne sommes qu’au premier jour.

Le célèbre Hazovato au Salon International de l'Habitat 2016
Le célèbre Hazovato

Les secteurs périphériques

Le Salon International de l’Habitat 2016 déborde en fait le strict cadre de la maison domestique, familiale. On l’a dit, tout ce qui touche à la maison est présent : aménagement intérieur, comme solutions de sécurité (AMS Global, A2MG,…). Mais aussi, en amont et an aval de l’habitat pourrait-on dire, de nombreuses agences immobilières, comme Pack Immo. Présentation des nouveaux terrains à vendre, des propriétés de haut standing, des complexes en construction,…

Et bien sûr, qui dit immobilier dit investissement, donc banques. Ce n’est pas pour rien que la BNI est le sponsor officiel du salon. Et d’autres enseignes importantes sont là, comme BOA ou BFV-SG. Ce qui peut surprendre. Mais donne l’occasion de faire tout en une journée : achat d’une propriété, puis contraction d’un prêt, et installation de la fibre (avec Blueline). A des offres préférentielles, spéciales salon.

Stand de la BOA au Salon International de l'Habitat 2016
Stand de la BOA

Nouveaux produits et nouveaux visages

Le Salon International de l’Habitat 2016 s’adresse aux particuliers comme aux professionnels. Certains, on l’a dit, en profitent pour faire la promotion de nouveaux produits. Comme SMEF, matériel de réfrigération pour les industries, qui présente des filtres à UV pour la désinfection de l’eau.

Pour d’autres, la présence au salon est une première. C’est le cas de Design Woods, qui propose des cuisines toutes équipées en MDF laqué et des hottes tactiles. « Nous attendons beaucoup de ce salon« , nous confie la responsable du stand. Beaucoup, c’est-à-dire beaucoup de contrats. « Design Woods existe depuis 2 ans, et ce salon est pour nous l’occasion de faire connaître notre magasin« . Gestes fébriles, pose charmante, stylo pointé sur une feuille blanche pour marquer le nombre de clients vus, de potentiels prospects. L’investissement en location de ce stand s’élève à 5 millions d’Ar, pour les 4 jours. Ce qui n’est pas rien.

Design Woods au Salon International de l'Habitat 2016
Une enseigne récente : Design Woods

Au même moment, dans le stand de la Colas, on débouche le champagne. Rires, insouciance, succès. Les hôtesses du grand constructeur se tiennent à plusieurs mètres d’un groupe d’hommes en costume et chemise blanche. Elles regardent, chuchotent entre elles, sans prêter attention aux potentiels clients qui passent à côté de là. On comprend que l’enjeu n’est pas le même pour tous, lors de ce Salon International de l’Habitat 2016.

Vendeuse au Salon International de l'Habitat 2016
Vendeuse sur le qui vive


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here