Artisanat

L'artisanat malgache démontre un grand savoir-faire et une grande richesse. Bien sûr, certains produits sont très connus, comme les sacs en raphia, et toutes les sculptures en bois. Sans oublier le papier Antaimoro, fait de fibre végétale, et qui a pour foyer la région de Fianarantsoa. A côté de ces quelques objets, de nombreuses formes d'artisanat. Pas toujours aussi connues, et pourtant de même qualité. On en trouve dans les magasins dédiés, mais aussi au bord des routes, lors des voyages sur l'île. Leurs couleurs s'étalent sur des stands de bois, dans le bleu du jour et le vert des eucalyptus. On citera : paniers, pierres taillées, chapeaux, linge de table brodé, bibelots de toutes sortes,... Et aussi, de nombreux objets faits avec des matériaux de récupération (cannettes de soda, par exemple). Pas seulement de la récupération, car Madagascar possède des matières premières en grande quantité. Du bois (palissandre, bois de rose, raphia...), des pierres précieuses (qui sertissent parfois les objets de décoration, ou les bijoux), des essences : on les retrouve partout. Reconnue, la valeur de l'artisanat malgache l'est aussi à l'étranger. Des entreprises se sont implantées en France et en font commerce, avec des produits venant directement de la Grande Île. Pour un commerce dans le respect des travailleurs, de leurs conditions de travail, et du développement local.